Dark Side of Myself

By Saturnin

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Paris-Brest-Paris : Tinténiac - Fougères

Envoyer Imprimer PDF

Là encore, c’est le même balai : pointage, médical puis repas. Le bilan du médical est plutôt encourageant, ce n’est pas (encore) une tendinite dont je souffre. En rejoignant Christophe au repas, je croise l’italien avec qui nous avons roulé après Carhaix. Nous nous saluons d’un grand sourire, malgré la fatigue qui se lit sur nos visages.

Nous repartons ensuite pour la plus courte des étapes de notre retour vers Paris. Jean-Jacques et Rodolphe restent à Tinténiac pour assister Yann et Chrystel, ils ne seront donc pas à Fougères, l’étape étant trop courtes pour leur permettre de relier les deux villes avant nous.

Au cours de cette étape, nous serons quasiment constamment en groupe. Avec l’un d’eux, nous discutons des différents sports que nous avons pratiqués, et des projets pour la suite. Ces discussions font que l’étape passe vite.

Nous discutons également de Chrystel et Yann qui ont quelques difficultés. Nous sommes relativement sereins pour Chrystel, d’autant que Jean-Jacques lui fait pleinement profiter de son expérience sur ce type d’épreuve. Yann suscite plus d’inquiétude, nous craignons qu’il accuse un coup au moral et que physiquement il ne paye très cher ses deux nuits blanches.

L’arrivée sur Fougères se fait par une route empruntant un « mur » pour nous permettre de visiter la ville. Depuis la première nuit, lassé des changements de plateau incessant provoqués par le relief du parcours, j’ai opté pour une attitude qui me vaudrait une interdiction de séjour chez le vélociste familial. En effet, je reste fréquemment sur le triple plateau, quitte à utiliser des petits pignons, malgré un alignement de chaine néfaste à la longévité de celle-ci. Je joue fréquemment du dérailleur entre le 13 et le 25 dents, quelques scrupules me faisant renoncer à utiliser le 12 dents.

Peu avant l’arrivée à Fougères, nous sommes dépassé par une américaine avec qui j’ai du discuter avant car elle semble me reconnaitre et me salue en me dépassant. Elle informe également Christophe que je suis quelques longueurs derrière lui.

Share
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir