Dark Side of Myself

By Saturnin

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Traversée des Pyrénées

Hendaye - Cerbère, huitième étape : Prades - Cerbère

Envoyer Imprimer PDF

Et voilà la 8ème et dernière étape de notre périple à travers les Pyrénées. Le soleil est revenu et il n’y a pas de grosses difficultés aujourd’hui, juste un début d’étape peu agréable sur la nationale reliant l’Andorre et Perpignan, bref, une sorte de prolongement de la N20 empruntée la veille et l’avant-veille. Les voitures sont aussi peu soucieuses des cyclos qu’avant. Et c’est donc avec soulagement que nous bifurquons en direction de Bouleternère, non sans avoir noté que nous avions un col sur cette nationale.

 

Hendaye - Cerbère, septième étape : Unac - Prades

Envoyer Imprimer PDF

Après un petit-déjeuner aussi copieux et délicieux que le repas de la veille au soir, nous devons reprendre la route. Là encore, nous n’avons aucune chance de subir une fringale dans la montée du port de Pailhères.

 

Hendaye - Cerbère, sixième étape : Saint-Girons - Unac

Envoyer Imprimer PDF

Dès le départ le temps est couvert voire pluvieux, mais on se console en se disant que nous allons quitter les influences atlantiques pour trouver les influences méditerranéennes au sommet du col de Port. C’est là, selon un pyrénéen rencontré à Luz-Saint-Sauveur, que se situe la limite climatique.

 

Hendaye - Cerbère, cinquième étape : Bordères-Louron - Saint-Girons

Envoyer Imprimer PDF

Cette fois, le soleil semble décidé à finir la traversée des Pyrénées en notre compagnie, pour notre plus grand plaisir. Il nous accompagne donc sur notre montée du col de Peyresourde, première montée de l’étape la plus longue du parcours. Nous laissons sur notre droite la route conduisant à la station de ski de Loudenvielle et le col d’Azet qui la surplombe pour filer sur le Peyresourde. La montée s’avère plus pentue que ce que le profil annoncé nous laissait prévoir, mais les paysages sont une nouvelle fois des plus agréables.

 

Hendaye - Cerbère, quatrième étape : Luz Saint-Sauveur - Bordères-Louron

Envoyer Imprimer PDF

Nous n’y croyions guère, mais c’est pourtant sous un grand soleil que nous nous réveillons. La montée du géant pyrénéen, le Tourmalet, se fera donc dans de bonnes conditions météo, pour notre plus grand plaisir.

 

Hendaye - Cerbère, troisième étape : Laruns - Luz Saint Sauveur

Envoyer Imprimer PDF

La météo du jour n’est pas plus engageante que celle de la veille, mais nous n’avons pas le choix, il nous faut rouler.

 

Hendaye - Cerbère, deuxième étape : Larceveaux - Laruns

Envoyer Imprimer PDF

Les nuages qui sont arrivés en cours de journée la veille sont encore bien présents ce matin et nous ne pourrons pas profiter des couleurs du pays basque aujourd’hui. Mais la météo mitigée n’altère pas le moral de la troupe qui reste au beau fixe.

 

Hendaye - Cerbère, première étape : Hendaye - Larceveaux

Envoyer Imprimer PDF

Après une journée à traverser la France d’Est en Sud-Ouest, nous voilà arrivés à l’hôtel Santiago à Hendaye. Cet hôtel est un véritable repère de cyclo puisqu’il héberge également 4 cyclos qui viennent de boucler Cerbère-Hendaye et deux baroudeurs qui sont sur le retour d’un Paris-Gibraltar. Les discussions tournent bien évidemment autour du vélo et nous échangeons quelques impressions sur le vélo en Espagne, les diagonales. Bref, de quoi nous mettre en appétit pour le lendemain.